Quicklists

"Gustave, une histoire de cinéma" (Teaser du court métrage)

Projet " Salut aux petites mains de la Victorine " de la SEGPA du collège Jean-Henri Fabre de Nice. A l’origine, il y a la découverte dans l’une des tours de Las Planas de la collection cinématographique d’un personnage exceptionnel : Dimitri Batritchevitch. Technicien passionné de cinéma, cet ancien employé des studios n’a eu de cesse d’en filmer les coulisses. Ses héritiers, en possession de films inédits, ont accepté de mettre ses archives à la disposition du collège Jean-Henri Fabre de Nice, en échange de la valorisation du travail de leurs pairs. Cette action, qui a débuté en décembre 2018, balaye plusieurs sujets tels que : - Le sentiment d’appartenance à un quartier, à une ville alors que l’on est souvent un enfant d’ailleurs - Les relations intergénérationnelles - L’appropriation d’un patrimoine culturel - La découverte de métiers spécifiques au cinéma Elle fait suite à un travail de 3 ans sur le patrimoine de la ville intitulé : Vivre ma ville, à travers lequel les élèves de Segpa ont découvert la culture niçoise et ses spécificités. "Vivre ma ville", c’est aussi l’occasion de porter un autre regard sur le secteur nord de la ville. L’anniversaire des 100 ans des studios de la Victorine était une opportunité rêvée pour proposer aux élèves un travail de recherche avec comme finalité la construction et la présentation d’une exposition ainsi que d’un court-métrage à partir de cet événement. Des professionnels ont participé au projet, tout comme l’Association Prise 2 dont l’une des vocations est d’organiser des événements cinématographiques à vertu patrimoniale et à rayonnement régional.

Veuillez sélectionner le nom de la playlist parmi les suivantes

Signaler la vidéo

Si vous estimez qu'une vidéo ne rentre pas dans le cadre éducatif, merci de signaler cette dernière par le biais de ce formulaire.

0 Commentaire

Commentaires désactivés pour cette vidéo